Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>

Images(絵画)

  • BibleBlack012.jpg

Recommander(推す)

overblog

Eyeshield 21

Eyeshield 21

  TITRE ORIGINAL : Eyeshield 21
  ANNÉE DE PRODUCTION : 2005
  STUDIO : [PRODUCTION I.G]
  GENRES : [ACTION] [SPORT]
  AUTEUR : [MURATA YûSUKE]
  TYPE & DURÉE : EPS 25 mins














Synopsis (Animeka) :
Kobayakawa Sena
est un jeune lycéen comme tant d'autres. Nouvellement arrivé au Lycée Deimon Anezaki Mamori, son amie d'enfance, qui ne cesse de le protéger. Mais Sena, qui ressent plus de l'étouffement que de la protection, est gêné par cette situation peu virile. Le destin va l'entendre et lui faire croiser la route de Youichi Hiruma et de Ryokan Kurita, deux membres (les deux seuls d'ailleurs) du club de football américain du lycée. Malgré sa piètre carrure, Sena se révèle être un sprinter formidable, surentraîné par des années de fuite, et se voit intégrer, sous la contrainte de Hiruma, l'équipe des Devil Bats. Devant la frayeur et le peu de confiance que lui accorde Mamori à l'annonce de cette nouvelle, Sena lui fait croire qu'il a intégré le club en tant que manager. Son identité sur le terrain est préservée grâce à une protection, l'eyeshield, qui cache son visage: il devient alors le joueur connu sous le nom d'Eyeshield 21! (21 étant son numéro). Très vite, Sena va s'illustrer sur le terrain lors du premier tournoi interlycées, et s'attirer l'admiration de Mamori qui ignore toujours sa véritable identité.

Critiques (Animeka) :
Foot US
, ça vous parle ?
Sport populaire au Japon (champion du monde 2003), le football américain se devait de connaître une adaptation en manga suivie très vite de la série animée. En voilà donc une qui respire la bonne humeur :
Eyeshield 21
.

Vous ne connaissez rien au Foot US ? Notre héros non plus, Sena apprend les règles petit à petit, et nous en même temps que lui. Elles sont d'ailleurs enseignées au spectateur de façon très ludique (mini quiz au moment de la pub etc.) à la manière d’un Football Américain pour les Nuls.

Sena se retrouve donc à pratiquer, malgré lui, un sport ultra violent en totale contradiction avec sa personnalité. Contraint de jouer son premier match, c’est sa vitesse de fuite naturelle et son instinct de survie qui lui permettent de marquer des points. Etant le seul atout de son équipe lors de ses premiers matchs, il se laisse prendre au jeu, fasciné par les stratégies du rusé Hiruma. Par la suite, Sena comprendra que, dominée par la peur, sa vitesse de fuite ne sera pas suffisante et que celle-ci doit se transformer en accélérations volontaires et en esquives consciencieuses.
C’est ainsi que le frêle Sena va être amené à développer son courage, prenant pour rivaux les plus coriaces adversaires.

C’est là l’un des thèmes traités par la série : courage, persévérance, combativité et bien sûr amitié.
A la manière d’un Shônen cette série sportive met en avant des bases idéologiques qui ne sont ni plus ni moins que celles du sport !

Du sport, et alors ?
« Un Olive et Tom de plus » vous me direz. Hé hé, pas si vite !
L’un des points forts de la série est tout d’abord l’originalité du sport traité. Contrairement aux populaires Football, Tennis et Basket-ball, le Foot US n’a pas la cote auprès du grand public (du moins chez nous). Mais l’auteur a su transformer ce désavantage en atout puisque, néophytes en Foot US, on se laisse facilement surprendre par les stratégies développées lors des matchs, et on en redemande !
L’autre point fort d’Eyeshield 21 est son ambiance dynamique et son ton résolument allumé !
Entre les réactions excessives du diabolique Hiruma et les prestations hilarantes du petit Monta:d).
Sérieux quand il le faut, l’auteur a su doser le coté comique de la série, ce qui lui donne un plus par rapport aux autres titres du genre.

Coté animation : que c’est beau !!
Le character design maîtrisé ; l’animation, elle, est d’excellente qualité et la sensation de vitesse est retranscrite de manière appliquée : on a vraiment l’impression que les héros courent avec une vélocité exceptionnelle.
Pour cela, le staff utilise des effets de lumière stimulants, par exemple, le reflet du soleil sur la visière de Sena laisse une traînée verte lorsqu’il accélère, très réussi !
Le son et les bruitages y sont aussi pour quelque chose : très fidèles à la réalité, ils favorisent l’immersion, et on entend même le souffle du joueur dans sa course.

Pour en venir à la bande sonore, celle-ci est composée de thèmes explosifs qui donnent "envie de courir", pendant les matchs et d'autres morceaux au ton épique dans les moments plus graves.

(entre autres...), on ne passe pas un épisode sans pouffer de rire (au minimum
Eyeshield 21
se consomme sans modération. Frais et dynamique, cet anime marque clairement le renouveau du genre sportif. Et on aime ça !


Liens torrents : ICI
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus